Lagwagon

Lagwagon

Samedi 8 septembre 2012

21h30 - Scène Exo

Description

Pays d'origine: États-Unis

Admission: 31.50$ (prévente) - 35$ (porte) - passeport

Originaire de Goleta, Californie et originellement appelé Section 8 (comme plusieurs autres groupes au demeurant), le groupe change de nom en 1990 et opte pour Lagwagon. Les 2 premières années sont surtout marquées par les changements incessants de line-up puis (et surtout) par la rencontre du combo avec Fat Mike qui les fait tout de suite entrer dans Fat Wreck Chords. Etant un des piliers fondateurs du célèbre label depuis ses débuts, Lagwagon ne l'a jamais quitté depuis... A l'époque de la sortie de Duh, seuls Joey (chant), Chris (guitare) et Jesse (basse) de la formation actuelle sont déjà présents. Dès la sortie de ce premier opus à part entière (la première démo tirée à un nombre d'exemplaires extrêmement limité ne comptant pas vraiment), le groupe figure comme une tête de proue au niveau des ventes, au même titre que NOFX ou No Use For A Name. Marquant le punk rock de ses mélodies rapides, la joyeuse bande récidive avec Trashed puis Hoss avant de présenter un son plus mâture et moins rentre-dedans avec Double Plaidinum qui connaît par ailleurs un énorme succès. Entre temps, Derrick Plourde (batterie) avait déjà laissé sa place à Dave (ex RKL (Rich Kids on LSD)) et Ken Stringfellow (ex Posies) était venu occupé la position de guitariste vacante. Chris, un autre RKL rempile peu après (en remplacement de Ken) pour enregistrer Let's Talk About Feelings. A ce moment là, la troupe a tourné dans une grande partie du globe, y compris au Brésil, tournée qui fut pour le moins désastreuse... Le besoin d'une longue pause se fait ressentir (permettant aux side projects de fleurir au sein du groupe) et ce n'est que 5 ans plus tard, en avril '03 que l'on retrouive un véritable nouvel album de Lagwagon: Blaze (Let's Talk About Leftovers n'étant qu'une compilation de raretés et démos...) Avec ce cd, le groupe retourne en quelques sortes à ses premiers amours sans pour autant délaisser ses influences récentes. S'en suit un Live en 2005, issu de la collection Live In A Dive de Fat Wreck, qui préfigure la même année, Resolve, album marqué du sceau de la tragédie; Derrick Plourde, l'ancien batteur et meilleur ami de Joey Cape s'étant donné la mort durant la période de l'enregistrement. 2008 renoue avec un Lagwagon moins triste et un EP en guise de clin d'oeil au temps qui passe: I Think My Older Brother Used To Listen To Lagwagon.

En savoir plus

Liens Web: